École de la convivialité

“Costard ou pas, cravate ou pas, on y va !”

Dans les coulisses de l’école de la convivialité et de sa 1re promo

Automne 2021 : la mort dans l’âme, le Social Bar Paris ferme pour la deuxième fois ses portes en moins d’un an. Les pluies de novembre arrivent, de longs travaux démarrent au 25 rue Villiot (quoi de mieux à faire ?). Entre nos quatre murs et le bruit des perceuses, on cogite, on s’agite, on rêve un peu. Jusqu’à ce jour où une certaine idée émerge : faire de notre métier, le métier qui nous anime -celui de créer des liens entre les inconnus et de provoquer les rencontres – un métier d’insertion pour les jeunes sans diplômes.

L’idée, à vrai dire, ne sort pas de nulle part : depuis quatre ans que le Social Bar existe, des personnages hauts en couleur ont toujours été là pour accueillir, mettre à l’aise, faciliter les interactions et proposer une panoplie de jeux pour casser la distance entre inconnus. Parce qu’il n’est  pas facile pour tout le monde de faire le premier pas vers l’autre (même quand on en a très très envie), ces “agents de convivialité” sont l’ingrédient magique du Social Bar. Depuis novembre dernier, l’idée a donc été d’aller chercher de nouvelles recrues à forte chaleur ajoutée, là où ne pense pas toujours, justement, les chercher.

Samuel agent convivialité Social Bar
Samuel, agent de convivialité de la première promo du Social Bar au Ouishare Fest

Un programme pédagogique sur-mesure

Collecte Monoprix Social Bar
Collecte de Sory et Audrey au Monoprix avec le directeur, en amont d’une distribution alimentaire au Social Bar

Un trimestre et un reconfinement plus tard, après une intense campagne de recrutement impliquant des partenaires aussi divers que L’école de la 2nd Chance, La Mission Locale de Paris, Pôle Emploi, Unis-Cité, Mozaïque RH, et bien d’autres, 9 jeunes âgés de 18 à 26 ans intègrent l’équipe du Social Bar en contrat de professionnalisation expérimental. Leurs points communs ? Le goût des autres, de l’énergie à revendre, une volonté de rebondir malgré des accidents de parcours, et un joli flou artistique autour de ce qu’ils souhaitent faire de leur vie.

Pour faire véritablement du métier d’agent de convivialité un métier pour rebondir, la nouvelle école de la convivialité du Social Bar conçoit un programme pédagogique de un an, incluant un accompagnement socio-professionnel, des ateliers d’éloquence et de théâtre d’improvisation, et des situations de formation « en situation de travail », auprès de structures associatives comme Entourages et La Croix Rouge, puis dans nos bars dès leur réouverture.

Charlotte, responsable de la mission Allô comment ça va pour la Croix Rouge, raconte :

« Les agents de convivialité du Social Bar ont apporté un vent de fraîcheur, ils incarnent au quotidien la convivialité ! Leur bonne humeur est transmise aux personnes que la Croix-Rouge française accompagne, mais aussi aux autres bénévoles de la mission. »

Un accompagnement pour se diplômer

VAE Social Bar L2R
En pleine session de VAE avec Thibault, consultant Les2Rives.

Le pari le plus fou (et le plus important) du projet, c’est aussi d’accompagner les jeunes toute au long de l’année sur une procédure de VAE (validation des acquis de l’expérience), pour décrocher un BAC Pro Métiers de l’accueil à l’issue du programme. Là-dessus, rassurez-vous, nous nous sommes fait aider par ceux qui s’y connaissent : notre partenaire Les 2 Rives.  Cette brique fondatrice du projet, c’est aussi un tremplin pour entrer dans la vie active en reprenant confiance en ses capacités.

4 mois ont passé depuis le premier jour de Fifi, Boye, Audrey, Ugo, Sory, Samuel, Florian, Jamal et Christ au Social Bar. 4 mois, on ne vous cachera pas, qui ont été intenses et riches en émotions. À ce jour, la « promo cobaye » auto-proclamée a animé de nombreuses soirées au Social Bar Paris, mais également des évènements pour le Ministère du Travail, la Fondation Entreprendre, Kawaa, le Ouishare Fest, et bien d’autres.

Margot et Sckanda, du collectif Ouishare, partagent leurs impressions :

“Nous avons rencontré les apprentis de l’école de la convivialité pour la première fois lors d’une visite dans notre espace de coworking. Quelques semaines plus tard, nous organisions la 6ᵉ édition du Ouishare Fest, qui rassemble un public très varié. En amont de l’événement, les étudiants de l’école de la convivialité ont pris le temps de préparer une intervention sur mesure, qu’ils nous ont présentée à l’avance pour recueillir nos retours. Pendant l’événement, ils étaient autonomes et se sont adaptés rapidement. Ils ont su faire rire les participants, les surprendre de manière bienveillante et aller au devant de ceux qui étaient seuls : c’était pour nous un plaisir de les voir sur site les jours J, et nous avons eu de très bons retours des festivaliers !”

Après des premières missions de solidarité liées au confinement, la promo travaille désormais sur de nouveaux projets pour renforcer les liens à Paris 12 et à Saint-Ouen, où nous ouvrons bientôt un nouveau bar !

Malgré la complexité à lancer un tel projet en plein milieu d’un confinement, et les chocs de culture occasionnels, le Social Bar n’est pas peu fier du chemin parcouru. Nos partenaires, nos co-patrons, nos clients et nos amis nous le rendent bien : il souffle un vent de nouveauté dans notre approche de la convivialité et de la fête, depuis que 9 agents de convivialité en herbe s’en mêlent.

Fifi, qui a le sens de la formule, résume :

En soi, agent de convivialité c’est pas compliqué, il faut juste se débarrasser de ses préjugés avant d’aller vers les gens. Costard ou pas, cravate ou pas, on y va !” 

Notre prochain rêve, alors ? Préparer dès la rentrée le lancement d’une 2nd promo début 2022. Et pour cela, nous recherchons mille partenaires. On espère que vous en serez !

Première promo de l'école de la convivialité du Social Bar

La 1re promo de l’École de la convivialité

En 2021, le Social Bar lance une École de la convivialité et recrute 9 jeunes infra-bac, pour devenir en 1 an agents de convivialité professionnels, obtenir leur bac pro accueil, et rebondir professionnellement !

Boye, Fifi, Audrey, Samuel, Sory, Florian, Christ, Ugo et Jamal forment la première promo de l’École.
Conscients et fiers d’être les premiers d’une long série, ils ont baptisés avec humour leur promo « Les Cobayes » !

Avec plus de 50 actions de convivialité déjà programmée, les voici partis pour une année de formation, de mises en pratique dans l’espace public, en entreprise et dans des associations pour décrocher en VAE un bac Accueil !

En partenariat avec Les 2 Rives, la Croix Rouge Française, Entourage, École de la 2nd Chance.

Télécharger le programme pédagogique

Mise à jour : le recrutement de la première promo est terminé, rendez-vous en décembre 2021 pour la prochaine vague de recrutements de l’École de la convivialité !

Prototypage de dispositifs

pour convivialiser la ville 

Mobilisation de bénévoles, défis de convivialité, opération “Messager d’Amour”, dispositifs de convivialité de voisinage, guide de la re-rencontre… Nous explorons en permanence de nouveaux activateurs de convivialité !

Formations sur-mesure

pour devenir porteur de convivialité et enrichir ses compétences interpersonnelles  

Pour les professionnels du lien social, de l’accueil, les commerciaux, les RH, les bénévoles…
Formations en cours avec la Ville de Paris, la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris et l’association 13avenir !

X